Heyy :))

L’été s’achève et pourtant, je crois que je ne suis plus étanche… Je cuis, je dégouline et quand je ne dégouline plus, je fais du sport et après je me retrouve, tel un chien à tirer une langue de 3m. Du coup, comme je suis humaine, je cherche encore par tous les moyens à me rafraîchir. La douche, l’eau, les glaçons ou encore le brumisateur sont monnaie courante par ici. Et que ce soit en bord de mer, de rivière ou de piscine, j’adore toujours siroter une bonne boisson fraîche … Mais attention: quelque chose qui ne va pas me donner encore plus envie de dévaliser une centrale hydraulique. Ça vous intéresse ? Vous aussi, vous en avez assez des sodas et autres granités blindés de colorants? Vous aussi, vous refusez de mourir d’une overdose de sucre raffiné ? Allez, je vous partage mon top 3 des boissons rafraichissantes de cet été ;))

I/ LE JUS DE PASTÈQUE

C’est l’une de mes boisson préférée 😎

INGRÉDIENT :

Rien d’original…. de la pastèque !!

POURQUOI L’ADOPTER ?

Parce qu’elle est composée à près de 92% d’eau et donc permet d’éviter la déshydratation. En été, on transpire aussi beaucoup ( on peut perdre jusqu’à 3L d’eau par jour!!) et de ce fait, on perd pas mal de sodium et de potassium. Vous allez me demander : « Ça fait quoi? » Et bien pas mal de désagréments: maux de têtes, vertiges, crampes… vous en voulez encore?… Dieu soit loué la pastèque. De plus, elle est peu sucrée et évitera donc toute catastrophe du côté de la shape. Par la même occasion, vous faîtes le plein de vitamine et vous luttez contre la rétention d’eau. Que demander de plus ? Je vous le dis, c’est un fruit miracle !! Si, si !! Et pas besoin de faire de placement de produit pour le dire.

Le petit + : la pastèque contient aussi de la citruline qui selon certains chercheurs espagnols, permettrait d’atténuer la fatigue musculaire. On peut ainsi pousser plus fort mais attention : Gare au coup de chaud, quand même ;))!!

QUAND LE CONSOMMER ?

La pastèque (tout comme le melon d’ailleurs) se digère extrêmement rapidement (genre 15-20 min). Du coup, il est important de la consommer seule (et/ou mélangée avec d’autres melons) en dehors des repas pour avoir le temps de la digérer et ne pas la laisser « stagner » dans les intestins.

COMMENT LE PRÉPARER ?

Niveau matériel :

Pas besoin de chercher 12h à 14 h !! Vous n’aurez besoin que d’un extracteur de jus (avec les différents récipients qui vont avec). vous pourrez  y mettre la peau (si votre pastèque est bio, lavée et si vous n’avez pas peur de l’amertume^^)

Pas d’extracteur ? Pas de panique : Vous pouvez aussi bien utiliser une centrifugeuse ou même un blender. La seule différence c’est qu’avec l’extracteur, Vous n’aurez pas les fibres. Mais franchement, j’ai fait le test et je n’ai pas récupéré beaucoup de fibres. Pour découper votre  pastèque vous aurez aussi besoin d’un bon couteau et d’une planche à découper.

Du coup, une fois que vous avez votre matériel (sans oublier les verres), munissez-vous d’une pastèque (en général 1 pastèque = 3-4 personnes), et passez la dans l’extracteur. Versez ensuite le jus obtenu dans vos grands verres et hop c’est prêt, vous n’avez plus qu’à savourer.

Personnellement, je vous conseille de mettre votre pastèque au frigo pour conserver un petit côté frais mais si jamais il vous arrive d’être tête en l’air, des glaçons et ça passe aussi très bien.

« On est d’accord : plus simple, tu meurs !!!  »

II/ LE SMOOTHIE ANANAS PRESSÉ

Bon là, (j’avoue) je joue un peu sur les mots… je vous présente ni plus ni moins une recette de Pina Colada (sans alcool bien sûr^^)

zINGRÉDIENTS:

Ananas, lait de coco, vanille et…. glaçons pour la fraîcheur ^^ Quand le consommer ? L’association ananas/coco est très digeste. De plus, dans un smoothie, les ingrédients sont réduits en un liquide homogène par le blender. Le smoothie est ainsi « prédigéré » et sera ainsi digéré plus rapidement par votre corps. Le lait de coco donne aussi un côté assez consistant qui fait de ce smoothie votre meilleur ami lors des matins pressés, où des après-midis piscine.

POURQUOI L’ADOPTER ?

-> l’ananas : c’est une vraie petite bombe de vitamines (surtout C), bourré d’antioxydants. Ce fruit favorise également la digestion et si vous le prenez bien mûr avec la chaire colorée et l’écorce orangée vous aurez également plus de carotène (c’est pour qui le teint halé? ;)) n’en profitez pas pour ingurgiter 10 ananas d’un coup quand même). Le petit + : il contient également une enzyme, la brolémine qui aide à réduire les inflammations et aide également à la digestion des protéines. En revanche, la chaleur annule cette action.

-> le lait de coco : Il est très riche en fer, en potassium et en phosphore (entre autre). C’est un produit qui contient pleins de bons lipides (à consommer quand même avec modération) et peut aisément remplacer le lait de vache. Je vous invite cependant à bien regarder les étiquettes car dans le commerce, il est souvent « coupé » avec un autre lait végétal.

-> la vanille : elle a des vertus tonique et permet de lutter contre la fatigue physique et intellectuelle (tout ce dont on a besoin en été). Elle est aussi pleine d’antioxydants, favorise la digestion et relaxe.

COMMENT LE PRÉPARER ?

Là encore rien de bien sorcier….

Niveau matériel :

Vous allez avoir besoin d’un blender (même un petit ça marche). Pas besoin qu’il soit très puissant. Simplement, vous devez laisser tourner la préparation un peu plus longtemps. Si là encore c’est la dèche, vous pouvez vous rabattre sur un mixeur plongeant mais attention aux éclaboussures!! Vous pouvez, si l’envie vous en prend prends, vous munir d’un extracteur de jus (facultatif). La recette nécessite également un bon couteau et une planche à découper .

Avant toute chose, on va préparer notre ananas.

Plusieurs options s’offrent à vous : – Soit vous découpez votre ananas en petits carrés (sans la peau) que vous allez mettre dans votre blender avec le reste de vos ingrédients. – soit vous passez votre ananas dans votre extracteur de jus pour retirer les fibres.

« LES DEUX SONT TRÈS BIEN MAIS TU FAIS COMME TU VEUX ! »

Une fois qu’on s’est occupé de l’ananas, on le met dans le blender avec le reste des ingrédients. On mixe, on mixe jusqu’à la texture désirée. Versez ensuite dans de grands verres et vous n’avez plus qu’à profiter de ces parfums exotiques.

 

III/ L’  EAU AROMATISÉE CITRON-MENTHE-BASILIC

La citronnade, c’est cool mais à force, moi je commence à m’en lasser (un peu). Et puis, vivant dans le sud de la France et étant très friande de basilic… Bref je me suis dit que ça pourrais être sympa!!

INGRÉDIENTS:

de l’eau (évidemment), de la menthe, du citron, du basilic et toujours nos amis les glaçons^^

QUAND LA CONSOMMER ?

A toute heure du jour et de la nuit!! Là il n’y a aucun souci de fermentation. Vous pouvez vous en préparer un gros volume le matin et le siroter toute la journée ou simplement un verre que vous savourerez à un moment donné. C’est comme vous préférez !

POURQUOI L’ADOPTER ?

-> le basilic : Idéal pour soulager les muscles fatigués, c’est un excellant anti-inflammatoire. Petit plus non négligeable : on dit que sa consommation améliore la concentration. Bon à savoir en ce début de rentrée …

-> le citron : Outre le fait d’être détoxifiant, le citron est également riche en vitamine C. Cette dernière contribue au bon fonctionnement de notre système immunitaire. De plus, il est  très intéressant après un effort physique lors de la récupération.

-> la menthe : Elle est extrêmement rafraichissante ( notre haleine du matin lui dit souvent merci^^), mais est également un très bon anti inflammatoire et favorise l’équilibre de notre système digestif. Un vrai petit ingrédient santé !

COMMENT LA PRÉPARER ?

« ENCORE PLUS FASTOCHE QUE LES DEUX AUTRES…  »

Niveau matériel :

Un bon couteau, un presse citron (facultatif, dans le pire des cas, vous pouvez aussi presser à la main), une planche à découper, et évidemment un verre/jard pour y mettre votre boisson.

Là, vous découpez tous vos petits ingrédients, vous les mettez dans votre verre et vous remplissez votre verre d’eau fraîche. Enjoy!

A très vite !

Célia Lipinska